TVA « évadée », affaire Horváth : il était une petite NAV vile

Le gendarme financier  Photo : hungarytoday.hu

Vingt-trois mille personnes travaillent au sein du fisc hongrois. Photo : hungarytoday.hu

Novembre 2013 : András Horváth, ex-contrôleur des impôts, révèle qu’un trilliard de forints (3 milliards d’€) de TVA par an « disparaissent » des caisses du fisc hongrois. Qui en profite ? Des conseillers de Viktor Orbán, rémunérés sous couvert de rapports factices, des grandes firmes, voire le « crime organisé », accuse le lanceur d’alerte. Le dossier ressurgit en pleine période de tensions Hongrie-USA.

Lire la suite